Arras Film Festival : La programmation de la 18ème édition dévoilée

L’Arras Film Festival est de retour pour sa 18ème édition , qui aura lieu cette année du 3 au 12 Novembre. Un rendez-vous à ne pas manquer pour les cinéphiles de la région.  La dernière édition avait rencontré un joli succès avec 42 414 spectateurs présents durant les dix jours de compétition. Que nous réserve Plan Séquence , l’équipe du festival , pour cette nouvelle année ?

0-image

Lors d’une conférence de presse , Eric Miot et Nadia Paschetto , qui sont le délégué général et la directrice du festival ont dévoilé l’essentiel du programme de cette dix-huitième édition :

Le président du jury pour la compétition européenne cette année sera Christian Carion , réalisateur entre autres de Joyeux Noël , Une Hirondelle A Fait Le Printemps et plus récemment Mon Garçon avec Guillaume Canet.

70 films inédits seront projetés en avant-première durant les 10 jours de L’Arras Film Festival et nous connaissons les principaux longs-métrages proposés avant leurs sorties officielles :

Jalouse , le nouveau film de David et Stéphane Foenkinos fera l’ouverture du festival le 3 Novembre et son actrice principale , Karin Viard sera présente :

Nathalie Pêcheux, professeure de lettres divorcée, passe quasiment du jour au lendemain de mère attentionnée à jalouse maladive. Si sa première cible est sa ravissante fille de dix-huit ans, Mathilde, danseuse classique, son champ d’action s’étend bientôt à ses amis, ses collègues, voire son voisinage… au risque de faire le vide autour d’elle.

1894663

Sara Forestier , qui était déjà venue l’année dernière pour présenter Primaire en compagnie de la réalisatrice Hélène Angel , sera de retour pour présenter sa première réalisation , M , dont le synopsis est le suivant :

Lila est bègue et s’est réfugiée dans le silence.
Sa vie bascule lorsqu’elle rencontre Mo, un jeune homme charismatique, en manque d’adrénaline et d’amour. Ils tombent fou amoureux, mais Lila va découvrir que Mo a aussi ses secrets…

Coco de Lee Unkrich et Adrian Molina , le dernier film d’animation des studios Pixar :

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz.
Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le Pays des Morts. Là, il se lie d’amitié avec Hector, un gentil garçon mais un peu filou sur les bords. Ensemble, ils vont accomplir un voyage extraordinaire qui leur révèlera la véritable histoire qui se cache derrière celle de la famille de Miguel…

L’Echange Des Princesses de Marc Dugain , dont voici un premier extrait :

1721. Une idée audacieuse germe dans la tête de Philippe d’Orléans, Régent de France. Louis XV, 11 ans, va bientôt devenir Roi et un échange de princesses permettrait de consolider la paix avec l’Espagne, après des années de guerre. Il marie donc sa fille, Mlle de Montpensier, 12 ans, à l’héritier du trône d’Espagne, et Louis XV doit épouser l’Infante d’Espagne, âgée de 4 ans. Mais l’entrée précipitée dans la cour des Grands de ces jeunes princesses, sacrifiées sur l’autel des jeux de pouvoirs, aura raison de leur insouciance.

Razzia , le nouveau film de Nabil Ayouch , dont voici le premier teaser :

Dans les montagnes de l’Atlas, un instituteur se voit interdire d’enseigner en berbère… Trente ans plus tard, dans les rues de Casablanca où fleurissent des banderoles réclamant l’application de la loi islamique, se croisent Salima, Hakim, Joe et Inès. Leurs illusions et leurs rêves vont se heurter à l’absence de liberté d’expression et à la régression des mentalités dans un pays en voie de mutation.

Sparring de Samuel Jouy , dont nous avons une image officielle en plus du synopsis :

sparring

À plus de quarante ans, Steve Landry est un boxeur qui a perdu plus de combats qu’il n’en a gagnés. Avant de raccrocher les gants, il accepte une offre que beaucoup refuseraient : devenir le sparring partner du jeune champion Tarek M’Bareck. Ce travail est pour lui une dernière occasion de briller auprès de sa femme et de ses enfants, et de gagner une belle somme d’argent.

La Douleur d’Emmanuel Finkiel , dont voici un premier extrait :

Juin 1944. L’écrivain Robert Antelme, figure majeure de la Résistance, est arrêté et déporté. Sa jeune épouse Marguerite, écrivaine et résistante, est tiraillée par l’angoisse de ne pas avoir de ses nouvelles et sa liaison secrète avec son camarade Dyonis. Elle rencontre un agent français de la Gestapo, Rabier, et, prête à tout pour retrouver son mari, se met à l’épreuve d’une relation ambiguë avec cet homme trouble, seul à pouvoir l’aider.

Prendre Le Large de Gaël Morel :

Edith, 45 ans, ouvrière dans une usine textile, voit sa vie bouleversée par un plan social. Sans attache, n’ayant plus de relations avec son fils, elle refuse le chômage et décide de rejoindre son usine délocalisée à Tanger au Maroc. Une œuvre délicate sur les différences culturelles et les conséquences de la mondialisation sur les individus.

Jusqu’à La Garde de Xavier Legrand :

Miriam et Antoine Besson divorcent. Pour protéger son fils Julien d’un père qu’elle accuse de violences, Miriam en demande la garde exclusive. Mais Antoine plaide habilement sa cause et la juge en charge du dossier accorde une garde partagée, considérant le père comme étant bafoué de ses droits. Pris en otage dans le conflit qui oppose ses parents, Julien va tout faire pour empêcher que le pire ne se produise.

À L’Heure Des Souvenirs de Ritesh Batra :

Tony Webster, un septuagénaire un peu grincheux mène une existence tranquille dans son petit magasin de photographie à Londres. Sa vie est bousculée lorsque la mère de Veronica Ford, son premier amour, lui fait un étonnant legs : le journal intime d’Adrian Finn, son meilleur ami mais néanmoins rival. En replongeant dans le passé, Tony va être confronté aux secrets les plus enfouis de sa jeunesse et découvrir ce qui lui avait alors échappé.

Marvin Ou La Belle Education d’Anne Fontaine :

Martin Clément, né Marvin Bijou, a fui son petit village des Vosges. Il a fui sa famille, la tyrannie de son père, la résignation de sa mère. Il a fui l’intolérance et le rejet, les brimades auxquelles l’exposait tout ce qui faisait de lui un garçon «différent». Marvin devenu Martin va prendre tous les risques pour créer le spectacle qui, au-delà du succès, achèvera de le transformer.

Les Gardiennes de Xavier Beauvois , dont on a seulement le synopsis :

1915. À la Ferme du Paridier, les femmes ont pris la relève des hommes partis au front. Elles travaillent sans relâche. Hortense, la matriarche, engage une jeune fille de l’assistance publique pour les aider. Francine croit avoir enfin trouvé une famille… Un film d’une très grande beauté sur le monde paysan pendant la Grande Guerre.

La Promesse De L’Aube d’Eric Barbier :

De son enfance difficile en Pologne en passant par son adolescence sous le soleil de Nice, jusqu’à ses exploits d’aviateur pendant la Seconde Guerre Mondiale… Romain Gary a vécu une vie pleine de rebondissements, de passions et de mystères. Cet acharnement à vivre mille vies, à devenir un grand homme et un écrivain célèbre, c’est à Nina, sa mère, qu’il le doit. Mais cet amour maternel sans bornes sera aussi son fardeau pour la vie.

Gaspard Va Au Mariage d’Antony Cordier :

434811

Après s’être éloigné pendant des années, Gaspard, 25 ans, doit renouer avec sa famille à l’annonce du remariage de son père. Accompagné de Laura, une fille fantasque qui accepte de jouer sa petite amie, il se sent enfin prêt à remettre les pieds dans le zoo de ses parents. Mais entre un père trop cavaleur, un frère trop raisonnable et une sœur bien trop belle, il n’a pas conscience qu’il s’apprête à vivre les derniers jours de son enfance.

La Mélodie de Rachid Hami :

À bientôt cinquante ans, Simon est un violoniste émérite et désabusé. Faute de mieux, il échoue dans un collège parisien pour enseigner le violon aux élèves de la classe de 6ème de Farid. Ses méthodes d’enseignement rigides rendent ses débuts laborieux et ne facilitent pas ses rapports avec des élèves difficiles. Arnold est fasciné par le violon, sa gestuelle et ses sons. Une révélation pour cet enfant à la timidité maladive. Peu à peu, au contact du talent brut d’Arnold et de l’énergie joyeuse du reste de la classe, Simon revit et renoue avec les joies de la musique. Aura-t-il assez d’énergie pour surmonter les obstacles et tenir sa promesse d’emmener les enfants jouer à la Philharmonie ?

C’est Tout Pour Moi de Nawell Madani et Ludovic Colbeau-Justin :

Depuis toute petite, Lila veut devenir danseuse, n’en déplaise à son père.
Elle débarque à Paris pour réaliser son rêve…
Mais de galères en désillusions, elle découvre la réalité d’un monde qui n’est pas prêt à lui ouvrir ses portes.
À force d’y croire, Lila se lance dans une carrière d’humoriste.
Elle n’a plus qu’une idée en tête : voir son nom en haut de l’affiche, et surtout retrouver la fierté de son père.

Le Musée Des Merveilles de Todd Haynes :

Deux enfants vivent la même expérience à cinquante ans d’intervalle. Ben rêve du père qu’il n’a jamais connu tandis que Rose, isolée par sa surdité, se découvre une passion pour une actrice. Lorsque Ben trouve un indice qui pourrait le mener à son père et que Rose apprend que son idole va se produire sur scène, les deux enfants fuguent et s’embarquent dans une quête qui va les mener jusqu’à New York.

Tueurs de François Troukens et Jean-François Hensgens :

tueurs-bouli-lanners

Alors que Frank Valken réalise un dernier casse fabuleux avant de se retirer, un commando entre en action et exécute tous les témoins. Parmi les victimes se trouve la magistrate qui enquête sur une veille affaire politico-judiciaire. Valken est arrêté et interrogé, mais réfute tout lien avec les tueurs fous. Il n’a d’autre choix que de s’évader pour tenter de prouver son innocence.

Simon et Théodore de Mikael Buch :

Simon va bientôt devenir père. Mais comment ce jeune homme hors-normes pourrait-t-il s’occuper de son enfant s’il ne parvient pas à prendre soin de lui ?
Sa rencontre avec Théodore, ado attachant et teigneux élevé par sa mère, va sérieusement bouleverser ses… incertitudes.
Le temps d’une nuit, tandis que l’épouse de Simon et la mère de Théodore font front commun, les deux insoumis se lancent dans une course folle… Vers l’acceptation de soi ?

Thelma de Joachim Trier :

Thelma s’installe à Oslo pour étudier la biologie. C’est une jeune fille plutôt introvertie qui a reçu une éducation chrétienne très stricte. Un jour, Thelma est prise de spasmes violents. Heureusement, Anja lui vient immédiatement en aide. Dès lors, elle se sent très attirée par celle-ci, bien que ce sentiment aille contre ses croyances. Plus elles se rapprochent, plus les crises de Thelma deviennent sévères, probablement du fait de ses pouvoirs surnaturels.

A Beautiful Day de Lynne Ramsey :

La fille d’un sénateur disparaît. Joe, un vétéran brutal et torturé, se lance à sa recherche. Confronté à un déferlement de vengeance et de corruption, il est entraîné malgré lui dans une spirale de violence…

Momo de Sébastien Thiéry et Vincent Lobelle :

finding-momo

Un soir, en rentrant chez eux, Monsieur et Madame Prioux découvrent avec stupéfaction qu’un certain Patrick s’est installé chez eux. Cet étrange garçon est revenu chez ses parents pour leur présenter sa femme. Les Prioux, qui n’ont jamais eu d’enfant, tombent des nues… D’autant que tout semble prouver que Patrick est bien leur fils. Patrick est-il un mythomane ? Un manipulateur ? Les Prioux ont-ils oublié qu’ils avaient un enfant ? Madame Prioux, qui souffre de ne pas être mère, s’invente-t-elle un fils ?

Je Vais Mieux , le nouveau film de Jean-Pierre Améris , qui était l’année dernière le président du jury de la compétition européenne et qui cette année va revenir pour présenter ce long-métrage :

je_vais_mieux_1__614x350_q85_crop-1

Et pour finir , le tennis sera à l’honneur avec les avants-premières de :

Borg vs McEnroe de Janus Metz , qui retrace le célèbre match entre Björn Borg et Jeohn McEnroe en 1980 , avec Sverrir Gudnason et Shia LaBeouf dans les rôles des deux joueurs :

Et Battle Of The Sexes , réalisé par Jonathan Dayton et Valerie Faris , qui retrace également un match important dans l’histoire du tennis , celui entre Billie Jean King et Bobby Riggs en 1972 :

Cette année le festival va aussi évoquer les séries avec Les Petits Meurtres D’Agatha Christie. l’équipe de la série de France 2 , tournée dans la région , sera présente pour dévoiler un épisode inédit , intitulé Drame En Trois Actes.

les-petits-meurtres-d-agatha-christie-france-2

Parmi les invités confirmés de cette 18ème édition , en plus de ceux évoqués plus haut , nous retrouverons la réalisatrice Noémie Lvovsky , qui donnera une leçon de cinéma à l’université d’Artois et Lio et sa sœur Helena Noguerra, qui viendront le samedi 4 novembre pour une conférence animée par Jean-Marc Lalanne.

En ce qui concerne la compétition européenne , 9 films seront présentés lors de cette 18ème édition :

Arrhythmia de Boris Khlebnikov :

Un médecin urgentiste, Oleg, la trentaine, prend à cœur son métier, un peu trop peut-être. Au travail, il s’oppose à sa hiérarchie qui veut appliquer de nouvelles règles absurdes au détriment des patients. Katya, sa femme qui est infirmière à l’hôpital lui reproche parfois son implication, mais aussi son penchant pour l’alcool. Un jour, lors d’une fête de famille, elle lui annonce par texto qu’elle veut divorcer. Parviendra-t-il à sauver son couple ?

Breaking News de Iulia Rugina :

Suite au décès tragique de son cameraman, dont il est en partie responsable, le journaliste Alex Mazilu accepte la difficile tâche de couvrir les funérailles. Collectant des informations pour son reportage, il se trouve confronté à l’image d’un homme qu’il connaissait finalement à peine. Il est aidé dans son enquête par la fille du défunt, une adolescente de quinze ans, qui doit faire le deuil de son père.

Hjertestart (Handle With Care) d’Arild Andresen :

Kjetil est employé sur une plateforme de forage pétrolier. Après la disparition brutale de sa femme, il doit s’occuper seul de son fils adoptif, Daniel, qui a seulement six ans. Incapable de faire face à son rôle de père, il décide de le ramener dans son pays natal, la Colombie, où un chauffeur de taxi va l’aider à rechercher la mère biologique du jeune garçon.

Jestem Mordercą (I’m A Killer) de Maciej Pieprzycy :

Au début des années 1970, une petite ville ouvrière du Sud de la Pologne est secouée par une série de meurtres dont les victimes sont uniquement des femmes. La presse n’en parle pas beaucoup jusqu’au moment où l’une d’entre elles s’avère être la nièce du premier secrétaire du parti communiste. Le jeune policier ambitieux chargé de l’enquête est alors prêt à tout pour arrêter le meurtrier, désormais surnommé « le vampire ».

Čiara (The Line) de Peter Bebjak :

Bon père de famille, Adam est aussi le chef d’une bande de trafiquants qui transportent des cigarettes, de l’alcool et des réfugiés afghans entre l’Ukraine et la Slovaquie avec la complicité de la police locale. Les choses se compliquent lorsque l’un de ses partenaires, l’impitoyable Krull, veut l’impliquer dans un trafic de stupéfiants, juste avant que la Slovaquie n’entre dans l’Espace Schengen et renforce les contrôles à sa frontière.

Rudar (The Miner) d’Hanna Slak :

Alija fait partie des immigrés bosniaques qui, trente ans plus tôt, sont venus travailler dans les mines de charbon de Slovénie. Il mène une existence confortable avec sa famille, mais la conjoncture est mauvaise et le chômage menace. Son patron lui confie la tâche d’explorer avec un jeune stagiaire une mine abandonnée avant de la vendre. Mais dans ce puits scellé depuis tant d’années se cache un terrible secret.

Wilde Maus (La Tête À L’Envers) de Josef Hader :

Un célèbre critique musical est brutalement renvoyé de son journal.
Le coup porté à son égo est tel qu’il perd tout sens de la mesure,
cache la vérité à sa femme, et décide de se venger de son ancien employeur, d’une façon aussi abracadabrante qu’inefficace…

Une Part D’Ombre de Samuel Tilman :

une_part_d_ombre_image

David a une femme qu’il aime, deux jeunes enfants adorables, une bande d’amis avec laquelle ils partent en vacances. Mais au retour d’un séjour dans les Vosges, il est interrogé par la police dans le cadre d’une enquête sur un meurtre. Rapidement, il est établi que David, sous des dehors irréprochables, n’a pas une vie aussi lisse que ce qu’il prétend. Malgré le soutien de son meilleur ami, Noël, et de son avocat, Marco, le doute se propage.

Zagros de Sahim Omar Kalifa :

Zagros est un berger qui vit heureux dans un petit village du Kurdistan. Alors qu’il est dans la montagne, il apprend que son épouse enceinte, Havin est accusée d’adultère par sa famille. À son retour, Zagros découvre que celle-ci s’est enfuie en Belgique avec leur fille Rayhan. Il reste cependant persuadé de l’innocence de sa femme. Contre l’avis de son père, il décide de partir clandestinement à l’Ouest pour connaître la vérité.

Lequel de ces longs-métrages remportera l’Atlas D’Or , la plus haute distinction de la compétition européenne ? Réponse le 12 Novembre !

En plus de la section Cinémas Du Monde , une nouvelle vient d’être ajoutée , Vision De L’Est qui proposera des films d’Europe centrale et orientale.

Concernant les rétrospectives de cette dix-huitième édition , les thèmes sont les suivants : Révolutions russes , Napoléon et la campagne de Russie et Whodunit (centré sur des grandes enquêtes menées sur grand écran).

Voilà pour le programme de cette 18ème édition de l’Arras Film Festival ! Il ne reste plus qu’à savoir quels seront les membres du jury qui rejoindront Christian Carion et les noms de tous les invités et ensuite place aux choses sérieuses dès le 3 Novembre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s