[Critique] Wonder Woman : La lueur d’espoir du DCEU

Depuis sa création en 2013 avec la sortie de Man Of Steel , l’Univers Cinématographique DC Comics , le DCEU , a oscillé entre le bon et le mauvais au niveau de la critique. Si tout avait assez bien commencé pour la relecture du mythe de Superman orchestré par Zack Snyder , tout s’est corsé en 2016 avec l’expansion de cet univers. Batman v Superman : L’Aube De La Justice , toujours réalisé par Snyder , qui s’est fait descendre par les critiques et Suicide Squad de David Ayer qui a subi le même sort. Heureusement le DCEU a toujours pu compter sur le public puisque les résultats au box office de ces trois longs-métrages ont été satisfaisants.

Après une année très mouvementée , tous les espoirs du DCEU reposent sur Wonder Woman. Le film de Patty Jenkins avec Gal Gadot dans le rôle de la célèbre guerrière Amazone va t-il enfin concilier critique et public ?
En tout cas en étant le premier film avec une super-héroïne en tête d’affiche (oui oui il en a fallu du temps !) et qui plus est le premier blockbuster réalisé par une femme (là aussi !) , Wonder Woman laisse déjà son empreinte dans le monde du cinéma !

Après son introduction dans Batman v Superman , il est donc temps pour Diana Prince d’avoir le droit à sa propre aventure solo et autant vous le dire tout de suite , cela vaut le coup de se déplacer au cinéma ! 😉

wonder-woman-movie-poster-color

Si comme le dit Superman dans Man Of Steel , son emblème est synonyme d’espoir alors Wonder Woman est l’emblème du DCEU , la lueur d’espoir que l’on attendait pour cet Univers Cinématographique.

Nous avons affaire à une origin story et donc au niveau du scénario nous suivons le schéma classique du genre mais Patty Jenkins arrive à y apporter un vent de fraîcheur bienvenue avec cette plongée dans le monde des Amazones , lumineux à souhait , mêlée à l’horreur de la Première Guerre Mondiale. Et au milieu nous avons Diana , princesse de Themyscira , qui va découvrir ce nouvel univers inconnu pour elle et se confronter aux atrocités de l’homme. Ce voyage initiatique est efficace en se centrant sur une histoire plus simple , nous permettant de mieux se concentrer sur les personnages et de s’y attacher rapidement. Cela permet surtout d’iconiser notre héroïne et c’est la plus grande réussite du film , notre Wonder Woman est sublimée.

Trailer GIF - Find & Share on GIPHY

Après avoir été introduite de façon fracassante dans Batman v Superman : L’Aube De La Justice , Diana Prince montre les autres facettes de sa personnalité et on ne peut qu’être sous son charme. Gal Gadot arrive parfaitement à retranscrire l’innocence de notre héroïne qui découvre , sous des yeux ébahis , le monde moderne. L’humour de ces séquences est bien dosé , jamais forcé et on rit. Mais ce sentiment va vite laisser sa place à de l’incompréhension et en allant au front Diana ne pourra que constater l’étendue des dégâts que s’infligent les hommes. Même si elle est une guerrière émérite , découvrir les atrocités de la Première Guerre Mondiale et les batailles livrées , est une épreuve pour notre héroïne et là aussi c’est un très bon point de se centrer sur ses états d’âmes , sa fragilité , car en vivant ces épreuves , nous assistons à la naissance de Wonder Woman avec une Diana qui ne peut rester sans rien faire face à la barbarie. Iconique.

Trailer GIF - Find & Share on GIPHY

À ses côtés , Steve Trevor , interprété par Chris Pine , n’est pas en reste. Son arrivée est l’élément déclencheur du film et son alchimie avec Diana est indéniable , le duo fonctionne parfaitement. Lui aussi combatif , il veut tenter de faire la différence dans cette Guerre , accompagné de notre Amazone et de son équipe de choc (mention spéciale au personnage d’Etta Candy).
Et que dire des Amazones ? La première partie centrée sur Themyscira est également un des points forts du long métrage , avec la découverte de ce monde reclus gouverné par ces femmes fortes , protectrices de la Terre. Ces guerrières sont impitoyables et les voir à l’action donne lieu à de belles séquences d’actions. Si Connie Nielse joue la voix de la sagesse en Reine Hippolyte , dès qu’il s’agit de se battre elle est impitoyable tout comme Robin Wright en Général Antiope. Vivement une nouvelle plongée à Themyscira !
En ce qui concerne les ennemis , ceux-ci ne sont pas suffisamment développés mais cela n’est pas gênant. Cela n’empêche pas d’avoir quelques surprises que je vous laisse découvrir sur grand écran.

Terminons avec la réalisation de Patty Jenkins , qui est inspirée mais si l’on devait émettre un bémol , ce serait le dernier acte avec un combat final de nuit et bien trop d’effets spéciaux (comme dans Batman v Superman). Et aussi trop de ralentis. Mais sinon à part cela la réalisatrice maîtrise son sujet et met en valeur , sublime l’héroïne qu’est Wonder Woman grâce à des plans magnifiques. La scène du No Man’s Land est LE moment de grâce du film , vous verrez.
Au niveau de l’action , rien à redire , on en a pour notre argent , surtout quand Diana y prend part. Patty Jenkins nous dépeint une héroïne d’une telle puissance , qu’on ne peut qu’avoir hâte d’assister aux prochains combats de l’Amazone aux côtés de la Ligue Des Justiciers !
Au niveau de la photographie , le travail est soigné avec les couleurs claires de Themyscira qui contrastent avec une Europe sombre et boueuse. C’est beau à voir.

Trailer GIF - Find & Share on GIPHY

Wonder Woman est une excellente origin story , conçue avec beaucoup de coeur et cela se ressent à l’écran. Patty Jenkins a réussi à faire un film qui réconciliera les critiques avec le DCEU et qui le remet dans le droit chemin. Wonder Woman a le droit à un film rayonnant et ouvre la voie pour toutes les super-héroïnes. Les femmes vont prendre le pouvoir sur grand écran et on attend ça de pied ferme !

Publicités

9 réflexions sur “[Critique] Wonder Woman : La lueur d’espoir du DCEU

  1. Ton article me rassure. j’avais peur que ce soit comme Suicide Squad : une bande-annonce qui promet et au final un film assez mauvais. Il me reste plus qu’à aller le voir 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s