[Critique] La Grande Muraille : les tribulations d’un Matt Damon en Chine

Cette année cinématographique 2017 débute avec le nouveau film du réalisateur Zhang Yimou (La Cité Interdite , Hero , Le Secret Des Poignards Volants) , La Grande Muraille , qui est le premier blockbuster co-produit par la Chine et les États-Unis. C’est donc pour cette raison que l’on retrouve au casting Matt Damon , Willem Dafoe et également Pedro Pascal qui se retrouvent au sein d’une troupe d’acteurs chinois confirmés comme Jing Tian , Zhang  Hanyu ou encore Andy Lau. L’histoire nous plonge en Chine durant le règne de la  dynastie Song au XIIème siècle et nous raconte une des nombreuses légendes entourant la Grande Muraille.

Comme le montre cette bande annonce , La Grande Muraille voit William Garin et Pero Tovar , deux mercenaires à la recherche de la fameuse poudre noire , une arme très convoitée. Mais ils se retrouvent emprisonnés dans les geôles de la Grande Muraille de Chine et découvrent la fonction secrète de la plus colossale des merveilles du monde…

Que vaut donc cette première co-production sino-américaine dotée d’un budget colossal de 150M$ ? Réponse maintenant !

lagrandemuraille

La Grande Muraille est un peu nanardesque par moment , on est bien loin d’être dans un grand film , mais il se laisse regarder. Ayant lu certaines critiques françaises , je m’attendais franchement à pire !

Commençons par les points positifs du film , qui sont la réalisation et les effets-spéciaux. Zhang Yimou prouve une fois encore qu’il est un réalisateur doué. Il nous plonge dans l’immensité de cette Muraille , véritable fourmilière , à l’organisation militaire réglée au millimètre près. Comme Matt Damon et Pedro Pascal , lors de la découverte de cette immense architecture , on reste bouche-bée et on accepte sans broncher de lâcher les armes devant une telle armée !
Zhang Yimou attache un soin particulier à la couleur dans La Grande Muraille. Entre l’orange dans les scènes dans le désert , le gris dans l’enceinte de la Muraille qui est contrasté par l’armée dont chaque corps est composé d’un code couleur (rouge , bleu , jaune , violet) , astuce pour connaître le rôle de chacun. C’est vrai qu’avec une telle armée , si on n’arrive pas à dissocier un soldat d’un officier ça craint ! Bon par moment on pourrait se croire en présence des Power Rangers mais visuellement c’est beau ! 😛 À côté , Matt Damon , Pedro Pascal et Willem Dafoe sont sobres et facilement identifiables. En clair , nous assistons à un festival de couleurs et visuellement ça en jette.
Autre réussite de la part du réalisateur , il maîtrise les scènes d’actions qui sont compréhensibles , ça ne part pas trop dans tous les sens , on a une belle lisibilité. Ce qui nous amène aux effets-spéciaux qui sont d’une grande qualité. Le design des fameux Tao Tei , les monstres voulant se frotter à l’armée chinoise et se prenant un mur , rend vraiment bien à l’écran. Ces millions de petites bêtes sont effrayantes et on espère que l’extinction de cette espèce va se produire !

Autre point positif , le jeu de Matt Damon et de Jing Tian. Contrairement à Willem Dafoe ou encore à Pedro Pascal (même si celui-ci à l’honneur d’avoir des touches d’humour bienvenues) , nos deux acteurs principaux font le job. Les mettre sur un pied d’égalité est une bonne idée , on peut facilement s’identifier à eux et pour le marché américain et chinois cela est une très bonne chose car de cette manière chacun a son héros. En plus de cela , pour vaincre cette menace que sont les Tao Tei , ils vont s’allier et tenter de comprendre la culture de l’autre. Une bien belle collaboration ! En ce qui concerne les autres acteurs je vais y revenir plus tard , en évoquant les point négatifs , qui arrivent maintenant.

Passons donc aux défauts du film et là ils sont nombreux malheureusement. Déjà rien qu’au niveau du scénario , il est on ne peut plus basique , combattre les monstres pour les empêcher de franchir la Grande Muraille ou sinon la Chine toute entière va être envahie. Le rythme souffre par ailleurs de cette faiblesse scénaristique car les scènes se déroulant entre les moments d’actions , de bravoure , sont les moins bonnes. Certains dialogues n’aident pas non plus à élever le niveau.
Et que dire des séquences nanardesques qui plombent de temps à autre le long-métrage ? Certes nous sommes devant un blockbuster où des milliers de bêbêtes attaquent un mur donc on devrait être indulgent face à certains événements mais ils semblent tellement déconnectés du reste du film que la sauce ne prend pas malheureusement.
En plus de ces passages regrettables , il faut noter également le nombre de personnages inutiles et clichés. Dommage d’avoir un tel casting et que certains acteurs soient sous-utilisés.

La Grande Muraille est donc un blockbuster calibré pour en mettre plein la vue en terme d’action mais malheureusement le long-métrage n’est pas une réussite et frôle de temps à autre le nanar. Tout n’est pas à jeter , La Grande Muraille se laisse regarder mais aussitôt vu , aussitôt oublié.

Publicités

15 réflexions sur “[Critique] La Grande Muraille : les tribulations d’un Matt Damon en Chine

  1. J’ai trouvé ça nul, mais nul. Puis bête. Par contre j’ai beaucoup ri. Pour moi c’est un nanar pur jus. Tant dans les dialogues que dans la réalisation. Ma critique bientôt ^^

    Aimé par 2 people

  2. Pingback: Box Office France : Matt Damon ne se prend pas un mur avec La Grande Muraille ! | seriesdefilms

  3. Pingback: Bilan du mois de Janvier | seriesdefilms

  4. Pingback: Box Office US : Lego Batman Le Film continue de planer au-dessus de la concurrence ! | seriesdefilms

  5. J’ai décidé de voir ce film (pour assouvir ma curiosité) en streaming sur l’application suivante : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.virgoplay.v3.playvodmax&hl=fr . Bien que ça ne soit pas mon style de long-métrage, dans l’ensemble, c’est divertissant, il y a de l’action, trop même, et les effets spéciaux sont magnifiques. Cependant, je trouve que le scénario est simpliste et prévisible.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s